Available courses

    OBJECTIF DE LA FORMATION
    La spécialité Comptabilité et gestion des entreprises a pour but de munir les étudiants des
    connaissances et savoir-faire leur permettant de traduire de manière comptable, toutes les
    opérations commerciales ou financières et d‟établir les documents correspondants, d‟analyser les
    informations dont ils disposent pour préparer les décisions de gestion.
    2. COMPETENCES RECHERCHEES

            Compétences génériques
    - Avoir une bonne compréhension de l‟environnement économique et des entreprises ;
    - Maîtriser l‟outil informatique ;
    - Maîtriser la communication écrite et orale ;
    - Etre capable de diriger une équipe de travail.
             Compétences spécifiques
    - Réaliser la gestion des opérations comptables, fiscales et sociales (tenue des livres
    comptables, élaboration des états financiers, …) ;
    - Analyser la rentabilité des activités de l‟organisation ;
    - Elaborer les budgets et suivre leur exécution ;
    - Centraliser, organiser et redresser les comptabilités des entreprises ;
    - Collaborer efficacement avec le chef dans la gestion de l‟entreprise ;
    - Contrôler et planifier la production ;
    - Maitriser les logiciels de base de la comptabilité.


    3. DEBOUCHES
    - Comptable en entreprise (PME) ;
    - Collaborateur comptable en cabinet ;
    - Assistant comptable dans les grandes entreprises ;
    - Gestionnaire de la paie ;
    - Responsable comptable ;
    - Trésorier ;
    - Contrôleur de gestion ;
    - Etc.

    Cours en Cycle de BTS/DUTS Communication des Organisations

    4 semestres de cours en GRH en vue de l'obtention du BTS/DUTS en Gestion des Ressources Humaines

    Acquisition de base en quelques logiciels Office (Word, Excel, Powerpoint, Access)

    Un système d'exploitation (Operating System ou OS) est un ensemble de programmes spécialisés qui permet l'utilisation des ressources matérielles d'un ou plusieurs ordinateurs. Il assure le démarrage (Boot) de l'ordinateur et l'exécution des logiciels applicatifs.

    Java est un langage de programmation orienté objet créé par James Gosling et Patrick Naughton, employés de Sun Microsystems, avec le soutien de Bill Joy (cofondateur de Sun Microsystems en 1982), présenté officiellement le  au SunWorld.

    La société Sun a été ensuite rachetée en 2009 par la société Oracle qui détient et maintient désormais Java.

    La particularité et l'objectif central de Java est que les logiciels écrits dans ce langage doivent être très facilement portables sur plusieurs systèmes d’exploitation tels que UnixWindowsMac OS ou GNU/Linux, avec peu ou pas de modifications. Pour cela, divers plateformes et frameworks associés visent à guider, sinon garantir, cette portabilité des applications développées en Java.

    Le langage Java reprend en grande partie la syntaxe du langage C++, très utilisé par les informaticiens. Néanmoins, Java a été épuré des concepts les plus subtils du C++ et à la fois les plus déroutants, tels que les pointeurs et références, ou l’héritage multiple contourné par l’implémentation des interfaces. Les concepteurs ont privilégié l’approche orientée objet de sorte qu’en Java, tout est objet à l’exception des types primitifs (nombres entiers, nombres à virgule flottante, etc.).

    Java permet de développer des applications client-serveur. Côté client, les applets sont à l’origine de la notoriété du langage. C’est surtout côté serveur que Java s’est imposé dans le milieu de l’entreprise grâce aux servlets, le pendant serveur des applets, et plus récemment les JSP (JavaServer Pages) qui peuvent se substituer à PHPASP et ASP.NET.

    Java a donné naissance à un système d'exploitation (JavaOS), à des environnements de développement (eclipse/JDK), des machines virtuelles (MSJVM (en)JRE) applicatives multiplate-forme (JVM), une déclinaison pour les périphériques mobiles/embarqués (J2ME), une bibliothèque de conception d'interface graphique (AWT/Swing), des applications lourdes (Jude, Oracle SQL Worksheet, etc.), des technologies web (servlets, applets) et une déclinaison pour l'entreprise (J2EE).

    La portabilité du bytecode Java est assurée par la machine virtuelle Java, et éventuellement par des bibliothèques standard incluses dans un JRE. Cette machine virtuelle peut interpréter le bytecode ou le compiler à la volée en langage machine. La portabilité est dépendante de la qualité de portage des JVM sur chaque OS.

    De juin à , après trois jours de remue-méninges avec John Gage, James Gosling, Joy, Naughton, Wayne Rosing et Eric Schmidt, l’équipe recentra la plate-forme sur le web. Ils pensaient qu’avec l’avènement du navigateur Mosaic, Internet était le lieu où allait se développer le même genre d’outil interactif que celui qu’ils avaient envisagé pour l’industrie du câble. Naughton développa comme prototype un petit navigateur web, WebRunner qui deviendra par la suite HotJava.

    La même année le langage fut renommé Java après qu’on eut découvert que le nom Oak était déjà utilisé par un fabricant de carte vidéo.

    Origine du nom Java

    Le nom « Java » n'est pas un acronyme, il a été choisi lors d'un brainstorming3 en remplacement du nom d'origine « Oak », à cause d'un conflit avec une marque existante, parce que le café (« java » en argot américain)4 est la boisson favorite de nombreux programmeurs5. Le logo choisi par Sun est d'ailleurs une tasse de café fumant.

    Bases de la programmation  et algorithmique appliquée I: 

    1- La programmation structurée, les structures de contrôle, les sous programmes, les types structurés-classes sans méthode, les tableaux à une et plusieurs dimensions, fonctions, fichiers, XML, introduction à la POO ;  

    2- Application dans Visual Studio (Visual Basic ou C#) ou Java et d‟un autre côté, intégration de PHP dans les pages web puis association du couple PHP/MYSQL. TP sur Eclipse par exemple.

    1. Généralités 

    Définition, évolution et rôle de la comptabilité ; 

    Etude du droit comptable : sources et principes (succinctement).

    2. Le bilan 

    Notion d'emploi et ressource

    3. Le compte et le principe de la partie double
    4. Le virement comptable
    5. Les systèmes comptables (classiques et informatisé)
    6. Achat et vente des marchandises 

    Les éléments qui diminuent la facture (réductions) ; 

    Les éléments qui majorent la facture (frais de transport, TVA, emballages( ne voir que consignation et déconsignation).

                                        Techniques quantitatives de gestion I 

     Mathématiques générales I :  

    Algèbre – Espaces vectoriels 1. Polynômes  Polynômes caractéristiques. 2. Espace vectoriel  Applications linéaires. 3. Matrices  Opérations sur les matrices ;  Matrices associées à une application linéaire ;  Matrices et déterminants. 4. Déterminants   Déterminant d‟une matrice carrée ;  Calcul de déterminants d‟ordre inférieur ou égal à 3. 5. Systèmes linéaires   Inversion de matrice d‟ordre inférieur ou égal à 3 - Méthode de Gauss ;  Résolution des systèmes d‟équations linéaires par la méthode de Pivot ;  Application du calcul matriciel à la résolution de systèmes d‟équations linéaires. 6. Réduction des matrices carrées   Valeurs propres ;   Vecteurs propres. 7. Equations différentielles et récurrentielles linéaires d‟ordre 2 à coefficients constants 8. Applications mathématiques en Economie et en Gestion 

     

     Statistiques et probabilités :

    1. Séries statistiques à une variable   Définition et vocabulaire ;   Représentation graphique ;   Caractéristiques de tendance centrale et caractéristiques de dispersion : - Moyenne ;  - Mode ;  - Médiane ;  - écart-type ;  - quantiles ;  - coefficient de variation. 2. Séries statistiques à deux variables   Définition et vocabulaire ;   Nuage de points ;   Point moyen ;   Covariance et matrice de covariance de 2 variables ;   Coefficient de corrélation et de régression ;   Ajustement linéaire par la méthode des moindres carrés ;  Ajustement non linéaires – coefficients saisonniers et prévisions. 

    - Réseaux locaux, introduction à IP, anatomie d‟une adresse IP, protocoles IP, TCP, UDP....

    - VLAN, WLAN..

    1-  Travaux de synthèse I 
              - Une dizaine de cas pratiques montés et animés par un groupe d‟enseignants de la spécialité.

    2- Intégration et adaptation d’un service I 


    3- Maintenance des accès utilisateurs I 

    1- Exploitation des services I
    2- Conception et adaptation d’une base de données I

    GSI237 : Environnement juridique et Création d’entreprises

     Droit des sociétés commerciales I 

     Droit Civil : 1 crédit 

     Création d’entreprise : 1 crédit 

    Programme Maths 1

    1. Nombres réels

    2. Nombres complexes

    3. Suites numériques

    4. Fonctions numériques d'une variable réelle

    5. Fonctions usuelles

    6. Calculs Intégral

    7. Séries numériques et Série de Fourrier

    ELECTRONIQUE ET AUTOMATISME

    I-Automatisme

    A- Considérations préliminaires et essentielles relatives aux automatismes industriels :

    1. Introduction :  Définition et concept ;  Fonctions et objectifs ;  Exigence et complexité.

    2.  Bases de l’Algèbre de Boole

    3.  Méthode d’analyse :  Méthode des chronogrammes ;  Méthode de Karnaugh.

    4. Méthode de synthèse :  Synthèse par la technologie câblée ;  Méthode Grafcet (Analyse Grafcet) ;  Synthèse et technologies.

    B- Considérations essentielles relatives aux automatismes industrielles à technologie programmée :

           1. Définition et concepts

    1. Technologie des automatismes industriels, critères de choix

    2. Les automatismes industriels API 

    3. Etude d’un automate au choix (selon la disponibilité)  

    4. Travaux pratiques au laboratoire

    II- Electronique I :

    1. Notions de semi-conducteurs

    2. Les diodes  

    3. Transistor bipolaire .

    4. Transistor à effet de champ  

    EXPRESSION ECRITE ET FORMATION BILINGUE

    I- Expression écrite et orale

    1. L'exposé oral 

    2. Constitution d'une fiche de lecture 

    3. Le registre de la langue 

    4. Utilisation des connecteurs logiques

    5. Accord des participes passés: cas particulier

    6. Accord de l'auxiliaire avoir et être

    7. Accord sujet-verbe

    8. Constitution d'un paragraphe

    9. Recherche d'exemples

    10. Accord de "tout" et "de même" 

    11. Participe passé des verbes pronominaux

    II - Formation bilingue

    A- Expression bilingue I

    1. Compréhension en interaction dans les discussions techniques  

    2. Communication orale en continu  

    3. Communication orale en interaction

    B- Expression bilingue II

    1. Grammaire

    2. Vocabulaire technique et usuel

    3. Lecture autonome des « écrits » de tous ordres 

    4. Ecriture des textes clairs et détaillés 

    Machines électriques I

    A- Machines à courant continu

    1. Circuit magnétique

    2. Constitution et principe de fonctionnement

    3. Modélisation et caractéristiques (construction de Picou …)

    4. Bilan énergétique

    5. Réversibilité des machines à courant continu

    6. Fonctionnement en générateur des différents types de machine à courant continu

    7. Fonctionnement en moteur des différents types de machine à courant continu

    8. Domaine d’application, Choix et Maintenance des machines à courant continu

    B- Transformateurs

    1. Transformateurs monophasés  Constitution et principe de fonctionnement ;  Modélisation et diagrammes ;  Caractéristiques et essais ;  Bilan énergétique ;  Condition de marche en parallèle.

    1. Transformateurs triphasés  Constitution et principe de fonctionnement ;  Connexion des enroulements, gonflage des enroulements ;  Indice horaire, caractéristique et essais.

    2. Transformateurs spéciaux (de mesure)  Auto transformateur ;  Transformateur de potentiel ;  Transformateur de courant. 4. Choix des transformateurs et maintenance

    COMPTABILITE ANALYTIQUE ET DROIT DU TRAVAIL

    Comptabilité analytique :

    1. Généralité sur la comptabilité analytique et gestion des entreprises  

    2. Analyse des charges 

    3. Méthode des coûts complets 

     Droit du travail :

    A- Première partie

    1. La notion de Droit

    2. Les caractères de la règle de Droit

    3. Les sources du Droit (Les normes hiérarchisées)

    4. L’application de la loi (La non rétroactivité de la loi et la territorialité de la loi)

    5. Les institutions judiciaires (Tribunaux d’instance, principe de double degré de juridiction, pourvoi en cassation)

    6. Sanctions de violation de la règle de Droit (Inhibition, exécution, réparation, répression)

    B- Deuxième partie

    1. Les sources du Droit du travail

    2. Les différents contrats de travail (Contrats classiques et contrats précaires)

    3. Exécution du contrat de travail (Payement de salaire et revendication de salaire, différentes sanctions professionnelles)

    4. Licenciement et démission

    5. Résolution des litiges en matière de travail

    Programme Electricité Générale et Circuits Electriques

    Electricité générale :

    1. Outils mathématiques

     Eléments de Calcul vectoriel (Systèmes de coordonnées, Produit scalaire, Produit vectoriel) ;  Champ de scalaires, champ de vecteurs et Flux du vecteur Champ.

    1. Champ et Potentiel Electrostatiques  

    2. Induction magnétique

    3. Travail des forces électromagnétiques  

    4. Induction électromagnétique  

    5. Capacités-condensateurs  

    6. Courant alternatif monophasé  

    7. 8. Les régimes triphasés  

    Circuits électriques :

    1. Circuit électrique en courant continu 

    2. Phénomènes périodiques  

    3. Circuit électrique linéaire en régime sinusoïdal à fréquence fixe  

    4. Circuit électrique linéaire en excitation sinusoïdale à fréquence variable

    5. Etablissement et interruption du courant électrique dans un circuit linéaire 

    PHYSIQUE I ET CHIMIE

    Physiques I : Mécanique

    1. Cinématique  

    2. Action des forces sur un point matériel  

    3. La gravitation  

    4. Travail, puissance, énergie et quantité de mouvement  

    5. Action des forces sur un corps solide 

    6. Mécanique des fluides  

    Chimie :

    1. Réactions nucléaires  

    2. Corps purs et mélanges

    3. Réactions chimiques  

    4. Vitesse de réaction  

    5. Réactions en solution aqueuse : acide/base et oxydoréduction  

    6. Chimie organique 

    Mathématiques 1

    Fonctions d’une variable réelle 

     Fonctions circulaires, hyperboliques et leurs réciproques 

     Différentielle d’une fonction 

     Equations différentielles 

     Formule de Taylor et Développements limités 

     Intégrales simples et applications 

     Intégrales multiples et applications au calcul de surface et de volume

    Ensemble des connaissances en maintenance industrielle

    Rappels sur les notions de tournage, fraisage et autres

    Ensemble de cours sur l'Electrotechnique, l'électronique de puissance et l'électronique analogique

    Ensemble de cours sur la sciences des matériaux et la mise en oeuvre de ces derniers

    Cours divisé en deux parties:

    1- Expression écrite

    2- Environnement juridique

    L'objectif de ce cours est de connaître les variables contrôlables du marketing qui sont :

    - les produits,

    - les prix,

    - la présence,

    - la promotion et l'évaluation-contrôle

    PLAN DU COURS MARKETING DIGITAL (E marketing)

    Partie 1 - Comprenez ce qu'est (et n'est pas) le marketing digital

      1. Absorbez les fondamentaux du marketing

          2. Assimilez les définitions du marketing digital

            3. Comparez le marketing digital et le marketing traditionnel

              Questions : Partie 1

                                            Partie 2 - Créez un plan marketing

              1. Structurez votre approche 

              2. Définissez vos objectifs 

              3. Conduisez une étude de marché

              4. Elaborez une stratégie marketing 

              5. Déterminez un plan d'action et des indicateurs de suivi

              Questions : Partie 2 
              Activité : Synthétisez un plan marketing 

              Partie 3 - Améliorez la performance de vos actions

              1. Gérez la relation client en ligne 

              2. De cibles à  visiteurs : attirez l'attention et suscitez l'intérêt 

              3. De visiteurs à  prospects : stimulez le désir 

              4. De prospects à clients : facilitez le passage à  l'action 

              5. De clients à  ambassadeurs : fidélisez pour vous faire recommander 

                                               Questions : Partie 3

                Applications commerciales des TIC

                Plan du cours

                Chapitre I :  Les NTIC ,outils et applications

                 Section I : Définition et outils des NTIC

                1. Définition des NTIC :

                2. Les  outils des NTIC :

                a. Les  logiciels :

                b.  Les réseaux des télécommunications :

                c.            Les puces intelligentes :

                Section 2 :Les applications des NTIC :

                I. Les espaces de communication :

                I.1.  Internet :

                 I.2.  L'intranet :

                 I.3.  L'extranet :

                II.      Les bases de données :

                II.1.  Le datawarehouse :

                 II.2. La datamining :

                III.    Le traitement du sons et de l'image :

                III.1. L'audioconférence :

                 III.2. la visioconferances :

                IV.  Les Echanges de Données Informatisées (EDI) :

                 IV.1. Définition :

                IV.2. L'évolution des EDI :

                V.      Le workflow :

                VI.  Le knowledge management :

                VII. La gestion électronique des données (GED)  :

                 Chapitre II : les apport des NTIC à la communication externe :

                Section 1  les apports des NTIC off ligne :

                I.  Le CD- ROM, CDI :

                II.      Promotion off line :

                II.1.  Les supports d'entreprise elle-même :

                II.2.  L' utilisation des mass média :

                III.    Le marketing viral :

                 Section 2 - Les apports des NTIC on line :

                 I.  La publicité sur Internet :

                I.1. Les bannières :

                a) Les caractéristiques :

                                    b  Les systèmes de rémunération :

                I.2. Les   interstitieles :

                I.3. Les Fenêtres

                II.      Promotion du site on line :

                II.1.Le sponsoring :

                II.2.  La communauté électronique :

                 II.3.  Le e- mailing :

                III.    Moyens de paiement on line :

                III.1. La monnaie électronique :

                III.2. la traite à  vue :

                IV.  La sécurité du système de paiement on line :

                IV.1. Le cryptage :

                IV.2. La protection des données des  sites Web :

                sujet de reflexion :  NTIC ET ENTREPRISE

                PLAN DU COURS

                PREMIERE PARTIE : AUDIT STRATEGIQUE

                1-     BATIR UNE STRATEGIE MARKETING ET LA METTRE EN PLACE

                1.1    LA LOGIQUE MARKETING

                1.2   LE MARKETING STRATEGIQUE

                DEUXIEME PARTIE : LES PLANS OPERATIONNELS

                2.1- LE MIX MARKETING

                2.1.1-  LA POITIQUE DE PRODUIT

                2.1.2- LA POLITIQUE DE PRIX

                2.1.2- LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION

                2.1.4- LA POLITIQUE DE COMMUNICATION


                PLAN DU COURS

                 

                 

                1. Qu’est ce qu'une marque?

                2. La sensibilité aux marques

                3. La perception de la marque par l'acheteur

                4. Les stratégies de la marque

                5. La politique de la marque et son rôle

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                 

                Dans un environnement économique en perpétuelle mutation,
                sur des marchés de plus en plus concurrentiels, maintenir ses parts
                de marché, soutenir les ventes d’un produit passent par le
                déploiement d’animations commerciales tactiques.

                Branche du droit social, le droit du travail est l'ensemble des normes juridiques qui régissent les relations entre un employeur et un employé. Le droit du travail encadre notamment la formation, l'exécution et la rupture du contrat de travail. Il garantit également le respect des libertés syndicales et des normes de sécurité au travail, et la protection des travailleurs vulnérables.

                On va regarder les mécanismes de la finance directe. Les marchés de capitaux c’est pas la bourse. La bourse n’est qu’un des compartiments de ces grands ensembles que forment les marchés de capitaux.

                Capitaux.pngCapitaux.png

                INTRODUCTION

                Chapitre 1 : L’organisation de la juridiction administrative

                Chapitre 2 : La compétence de la juridiction administrative

                Chapitre 3 : La procédure administrative contentieuse normale

                Chapitre 4 : les aspects spéciaux du contentieux de la puissance publique

                Chapitre 5 : L’exécution de la décision du juge administratif

                Contentieux Administratif.pngContentieux Administratif.png

                Cours en Licence professionnelle Comptabilité, contrôle et audit

                LES COMPÉTENCES ACQUISES

                Les domaines professionnels concernés par cette formation sont :

                · L’administration d'utilisateurs et d'applications dans les réseaux locaux,

                · Le développement d'applications,

                · La mise en place et la personnalisation d'applications distribuées,

                · L’assistance et le conseil auprès des utilisateurs,

                · La veille technologique,

                · La participation à des équipes de développement de projets sur les technologies nouvelles.

                Cette licence vise à préparer aux métiers informatiques du conseil en systèmes d’information,

                De la production et de l’exploitation et des études, du support et de l’intégration. Comme :

                - Développeur d'application Internet / Intranet

                - Développeur d'application Objet

                - Intégrateur de progiciel de gestion en client / serveur

                - Assistant chef de projet technique,

                - Développeur en architecture client/serveur,

                - Développeur, paramètreur d’ERP

                - Développeur décisionnel

                ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET POLITIQUE DE L'ETAT

                INTRODUCTION

                1ERE PARTIE : L'ORGANISATION ADMINISTRATIVE DE L'ETAT
                CHAPITRE 1 : ADMINISTRATION CENTRALE DE L'ETAT
                CHAPITRE 2 : L'ADMINISTRATION TECHNIQUE DECENTRALISEE OU PRIVATISEE (ETABLISSEMENTS PUBLICS ET SOCIETES DE L'ETAT)
                CHAPITRE 3 :L'ADMINISTRATION TERRITORIALE LOCALE

                2EME PARTIE : L'ORGANISATION POLITIQUE DE L'ETAT
                CHAPITRE 4 : LES RAPPORTS ENTRE L'EXECUTIF, LE LEGISLATIF ET LE JUDICIAIRE
                CHAPITRE 5 : LES AUTRES ORGANES POLITIQUES ET CONSTITUTIONNELS DE L'ETAT

                Le droit des affaires est l'une des branches du droit privé qui porte sur un ensemble de droits relatifs aux affaires des entreprises tels que le droit des contrats, le droit des baux commerciaux, la propriété intellectuelle, le droit des sociétés, la procédure commerciale, le droit fiscal, le droit pénal, le droit de la consommation, etc. Il réglemente l’activité des commerçants et industriels dans l’exercice de leur activité professionnelle. Il définit également les actes de commerce occasionnels produits par des personnes non-commerçantes.

                La sociologie des organisations est une branche de la sociologie qui étudie comment les membres d'une organisation (les acteurs) construisent et coordonnent des activités collectives organisées.

                Elle peut aussi se définir comme une science sociale qui étudie des entités particulières nommées organisations, ainsi que leurs modes de gouvernance et interactions avec leur environnement, et qui applique les méthodes sociologiques à l'étude de ces entités. Elle contribue notablement aux sciences du management.

                L’administration a une manière particulière d’écrire et d’exprimer sa pensée ; c’est pour cela qu’on parle de rédaction administrative. Le travail administratif repose à 75% sur l’écrit pour exprimer sa pensée, pour communiquer. Chaque type de document administratif présente des caractéristiques qui lui sont propre ; la lettre n’est pas le rapport, le rapport n’est pas la note...

                Rappel des notions d'économie bancaire et assurance

                Chapitre I : l’audit interne et le management des risques: Concept et définition

                 A. L’audit interne

                 B. Le contrôle interne

                 C. Le management des risques

                1. Généralités sur le management des risques

                        2. Notion de risque

                Chapitre II: Cartographie de risques et référentiel d’audit

                 A. La cartographie de risques 

                 B. Le référentiel d’audit

                 



                Droit Administratif

                I Les principes fondamentaux de l'organisation administrative

                       A Les grandes fonctions

                       B L'évolution de l'Etat au cours du XIXe siècle

                II Les cadres juridiques de l’action administrative

                            A Les personnalités publiques

                             B Les autorités administratives

                 III Les techniques d'aménagement de l'action administrative

                          A La distinction décentralisation-déconcentration

                          B Les modalités de contrôle

                 IV L'organisation administrative de l'Etat

                          A Les organes centraux de l'Etat

                           B Les organes locaux de l'Etat

                 V Les collectivités locales

                  Les établissements publics

                                  A Les établissements publics administratifs (EPA)

                                  B éblissements industriels et commerciaux (EPIC)

                                  C établissements territoriaux

                 ?? Les sociétés chargées de la gestion des services publics

                             A Sociétés nationales

                              B Sociétés d'économie mixte (SEM)

                ?? Les services publics

                             A Une activité

                            B Le but du service public : l'intérêt général

                            C Un SP est nécessairement créé par une personne publique

                             D Les SP sont soumis tantôt au droit administratif tantôt au droit privé

                              

                                                                                 DROIT CIVIL

                Ensemble des règles de droit privé normalement applicables. Il constitue le droit commun par rapport aux règles correspondant à des milieux spéciaux et qui se sont constituées en disciplines propres (droit commercial, droit rural, droit social…)

                 

                Cours sur le droit du travail, faisant partie du droit social